2022-05-17 23:35:35

Respects des droits des détenus : La SMPDD et les responsables des prisons échangent autour d’un diner

Alors que la pandémie de Covid-19 ne cesse d’imposer ses règles, l’association Solidarité Mondiale pour les Personnes Démunies et Détenus (SMPDD) continue d’apporter sa contribution pour l’amélioration des conditions de vie dans les lieux de détention, des milieux avec des populations majoritairement jeunes. L’organisation a tenu, ce 06 avril à Kpalimé, un diner d’échanges avec les responsables des prisons du Togo.


Respects des droits des détenus : La SMPDD et les responsables des prisons échangent autour d’un diner
370 vues

Organisée en collaboration avec la Direction de l’Administration Pénitentiaire et de la Réinsertion (DAPR), cette rencontre a pour thème « Quelle collaboration entre les observateurs de prison et le personnel pénitentiaire pour un monitoring  efficace des lieux de détentions dans le contexte de la crise sanitaire ».

L’objectif est de consolider le cadre de collaboration entre la SMPDD et les régisseurs des prisons civiles du Togo sur le programme « Observateurs de prison », afin de voir comment respecter les droits des détenus dans le contexte de la crise sanitaire.

« Nous avons jugé opportun et important de rencontrer les premiers responsables des établissements pénitentiaires du Togo afin de discuter avec eux des objectifs de notre programme observateurs de prison, des activités prévues dans le cadre de ce programme pour le compte de cette année 2021 que nous savons marquée par la persistance de la crise sanitaire » a déclaré Coco de Kofi Woenagnon, président de la SMPDD.

Il s’agit précisément, d’approfondir la réflexion sur les pistes de collaboration entre la SMPDD et les régisseurs ; d’explorer des possibilités d’exécution du programme ‘’Observateurs de prison’’ dans le cadre de la crise sanitaire en attendant la levée des restrictions au niveau des prisons.

Il a été également question de définir un cadre de concertation permanent entre la SMPDD et les régisseurs des prisons civiles pour assurer un suivi régulier des dossiers des détenus ayant émis une demande de liberté provisoire.

« Au delà de tout, il s'agissait pour nous d'explorer ensemble avec les régisseurs de prisons, les mesures dans lesquelles, tout en observant les restrictions imposées aux lieux de détention par les autorités, des actions pouvaient être menées pour s'assurer du respect des droits fondamentaux des personnes privées de liberté » a ajouté le président de la SMPDD.

Ont pris part à ce diner les 13 régisseurs des prisons civiles du Togo, la directrice du centre d’accès au droit et à la justice pour mineurs et une délégation de la SMPDD.

Le programme « Observateurs de prison » a pour objectif de contribuer à l’amélioration des conditions de vie dans les lieux de détention et de s’assurer que tous les détenus aient une connaissance de leur droit, ainsi que le respect de ces derniers dans les lieux de détention.

En prélude à cette rencontre, la SMPPD a eu des rencontres avec  la Commission Nationale des Droits de l’Homme (CNDH), le Ministère des Droits de l’Homme et le Ministère de la justice à travers la Direction de l’Administration Pénitentiaire et  de la Réinsertion, histoire de recueillir leur avis sur la note conceptuelle du programme.

Auteur

Par La Rédaction

Il n'y a pas encore de commentaires.
Votre message est requis.
Markdown cheatsheet.

Tu pourrais aussi êtes interessé