2022-08-10 19:26:23

Hayathe Ayéva propose "sa" solution pour accompagner 21 jeunes filles

Hayathe Ayéva, jeune Femme Défenseure des Droits de l'Homme, a décidé de célébrer son 21ème anniversaire en accompagnant 21 jeunes filles. Solution Hayathe, son projet vise à accompagner ces bénéficiaires à travers des renforcements de capacités et des dons.


Hayathe Ayéva propose "sa" solution pour accompagner 21 jeunes filles
433 vues

Son nom ne dit pratiquement rien à beaucoup de personnes. Néanmoins, les professionnels du domaine de la santé de la reproduction la connaissent et savent apprécier son dynamisme. Depuis 2020, elle a la responsabilité de diriger le Mouvement d’Action des Jeunes (MAJ) au sein de l’Association Togolaise pour le Bien-Être Familial (ATBEF).

Engagée pour un épanouissement des jeunes filles et surtout pour une meilleure assimilation de leurs droits sexuels et reproductifs, Hayathe Ayéva a lancé depuis quelques semaines un projet visant à accompagner 21 jeunes filles. Solution Hayathe, du nom de sa promotrice, est une "solution de vie qui se veut améliorer les conditions de vie et de bien-être de ces jeunes filles".

«Comme pour les années passées, j’estime que le jour de mon anniversaire, tout sera beau, des attentions par ci, des cadeaux par là. Je m’estime heureuse d’avoir toutes ces personnes qui ne cessent de renouveler leur confiance et considération en moi. En effet, pour moi l’année 2021 est spéciale, j’aurai 21 ans à la date du 21 mars 2021», explique la native de Sokodé.

Selon elle, ce projet consistait à son origine à "organiser une petite formation avec les jeunes filles et d’échanger avec elles autour de la question de la « santé reproductive ».

«Je l’ai proposé à l’équipe avec mon engagement de me rendre plus proche et disponible pour celles qui n’ont pas forcément les mêmes opportunités que moi, et après réflexion, on a décidé que ce serait plus intéressant de demander aux bonnes volontés des dons et selon ce qui sera collecté de faire une série d’activités», précise t-elle.

A travers "sa" solution, Hayathe Ayéva veut "soutenir 21 jeunes filles, âgées de 10 à 18 ans et en situation de précarité en leur donnant des formations sur la santé reproductive, la gestion d’une AGR, en leur offrant des consultations gynécologiques gratuites, des kits hygiéniques réutilisables pour gérer leurs cycles menstruels".

Pour l’étudiante en Pharmacie et co-lauréate des 10èmes Universités d’Eté des Droits Humains (UEDH) à Ouagadougou, cette initiative sera pérenne et verra sa cible s’élargir dans les prochaines années.

Auteur

Par Nadège AHLIJAH

Il n'y a pas encore de commentaires.
Votre message est requis.
Markdown cheatsheet.

Tu pourrais aussi êtes interessé