2024-06-19 04:41:26

L’attrait du court terme : Pourquoi les jeunes basculent dans la délinquance ?


L’attrait du court terme : Pourquoi les jeunes basculent dans la délinquance ?

La délinquance juvénile représente un défi majeur dans la société togolaise et internationale. Comprendre ses causes, ses conséquences et les approches possibles pour la résoudre est crucial pour élaborer des politiques efficaces et garantir un avenir meilleur aux jeunes concernés. Ce Dossier, dont la première partie est consacrée aux causes, explore ces aspects en s'appuyant sur des sources académiques et des rapports gouvernementaux.

  La délinquance juvénile : Qu’est-ce que c’est ?

La délinquance juvénile demeure un sujet préoccupant dans de nombreuses sociétés à travers le monde. La délinquance est d’abord définie comme une conduite caractérisée par des délits répétés. En ajoutant le terme jeunesse à la délinquance, Elle est définie comme toute violation de la loi commise par un individu âgé de moins de 18 ans, elle peut revêtir différentes formes, allant des infractions mineures telles que le vol à l'étalage aux crimes plus graves comme les agressions violentes.

 

 Quelles sont les Causes de la délinquance Juvénile ?

La délinquance des jeunes est causée par plusieurs facteurs :

  • Facteurs familiaux :

- Les conflits familiaux : Les tensions et conflits au sein de la famille, y compris les abus et la violence domestique, peuvent pousser les jeunes à adopter des comportements déviants pour échapper à un environnement hostile.

- L’absence de supervision parentale : Un manque de surveillance et d'encadrement par les parents peut rendre les jeunes vulnérables aux influences négatives et aux comportements délinquants.

  • Facteurs économiques et sociaux :

- Pauvreté : Les jeunes issus de milieux défavorisés sont susceptibles de s'engager dans des activités criminelles en raison de l'absence de ressources et d’opportunités.

- Échec scolaire : Le décrochage scolaire et l'échec scolaire sont des indicateurs forts de la délinquance juvénile. Les jeunes sans accès à une éducation de qualité sont plus susceptibles de se tourner vers des comportements déviants.

  • Influence des pairs :

- Pression des pairs : Les adolescents peuvent être influencés par leurs amis ou groupes de pairs, surtout s'ils sont déjà impliqués dans des activités criminelles.

- Recherche d'identité : À l'adolescence, la recherche d'une identité et d'un sentiment d'appartenance peut pousser les jeunes à adopter des comportements criminels pour être acceptés par un groupe.

  • Facteurs individuels :

- Problèmes de santé mentale : Les troubles de santé mentale non traités, tels que la dépression et les troubles de la conduite, peuvent conduire à des comportements délinquants.

  • Antécédents de traumatisme : Les expériences traumatisantes, comme les abus physiques ou émotionnels, augmentent le risque de comportements déviants chez les jeunes.

 

  • Facteurs scolaires : L'échec scolaire, l'absentéisme, le manque d'engagement dans les activités parascolaires, ainsi que des relations conflictuelles avec les enseignants ou les pairs peuvent contribuer à la délinquance juvénile.

 

  • Facteurs communautaires : Un manque d'accès à des services sociaux, des loisirs et des opportunités éducatives, ainsi que des normes sociales permissives à l'égard de la violence ou de la délinquance peuvent influencer le comportement des jeunes au sein de leur communauté.[1] 

 

Zokplé Mawu Amen TEWOU

 

 

 

[1] Sources                                                                                                                  

_ Rapport du Ministère de la Sécurité et de la Protection Civile du Togo, publié en septembre 2023.

Dommages : Augmentation des cas de vols avec violence, agressions physiques, et traumatismes pour les victimes. Recrudescence des trafics de drogue et de la consommation chez les jeunes.

_ Reportage télévisé sur la chaîne nationale togolaise, diffusé le 20 février 2023.

Dommages : Augmentation des actes de violence, intimidations, extorsions, et insécurité dans les quartiers touchés.  Utilisation des réseaux sociaux pour coordonner des activités criminelles

_ Article en ligne du journal TogoPresse, daté du 10 juillet 2023.

_ Étude de l'Organisation des Nations Unies sur les Drogues et le Crime (ONUDC) sur la situation de la drogue au Togo, publiée en avril 2023

-  Smith, C., & Thornberry, T. P. (1995). The relationship between childhood maltreatment and adolescent involvement in delinquency. Criminology, 33(4), 451-481.

- Kazdin, A. E. (2000). Adolescent development, mental disorders, and decision making of delinquent youths. In Crime and Justice: A Review of Research (Vol. 26, pp. 377-453).

 

Auteur

Par Esther DOEFIA

Il n'y a pas encore de commentaires.
Votre message est requis.
Markdown cheatsheet.

Tu pourrais aussi êtes interessé