2021-12-02 15:07:12

La jeunesse togolaise vent debout contre la corruption

Le taux de chômage de la jeunesse togolaise est vertigineux. Une situation davantage compliquée par la corruption et infractions assimilées, aggravant la condition des jeunes.


La jeunesse togolaise vent debout contre la corruption
191 vues

Le taux de chômage de la jeunesse togolaise est vertigineux. Une situation davantage compliquée par la corruption et infractions assimilées, aggravant la condition des jeunes.

Face à cette situation, la jeunesse togolaise donne de la voix. Elle interpelle les pouvoirs publics à lutter effectivement contre le phénomène de la corruption sous toutes ses formes.

Selon elle, la corruption entrave le développement du pays sur tous les plans dans ce sens qu'il n'y a pas les hommes qu'il faut à la place qu'il faut. Le clientélisme est érigé en mode de gouvernance, la méritocratie étant reléguée à l'arrière-plan dans toutes les sphères.

C’est l’un des principaux maux qui minent les différentes sociétés aujourd’hui. Elle anéantit la plupart du temps la santé mentale et psychologique de ses victimes. La jeunesse, consciente, des dangers que représente la corruption, s’est engagée à contribuer significativement à éradiquer le phénomène de la corruption.

Pour cela, elle attend des autorités des actes forts, en prenant des mesures rigoureuses comme par exemple la mise en place des mécanismes de répression de ces infractions économiques.

A ce sujet, la jeunesse exhorte le gouvernement à aller bien au-delà de la simple création d'institutions spécialisées comme l’ANCE (à définir), la HAPLUCIA (à définir), en sanctionnant rigoureusement toute personne coupable de crimes économiques et reconnue comme telle.

La culture de la méritocratie doit devenir une valeur cardinale dans la gouvernance au sommet de l'État. Pour cela, il est important de faire confiance au potentiel de la jeunesse en en donnant leur chance aux plus méritants sans tenir compte de leur appartenance ethnique, politique ou religieuse.

La corruption est une gangrène qui ronge l'économie nationale. Les mécanismes de contrôle financier et de lutte contre ce phénomène ont déjà identifié des personnes qui se sont rendues coupables de détournement de deniers publics. Un début de sanctions appropriées serait le signal fort que la lutte contre la corruption au Togo n'est plus au stade des simples discours et déclaration de bonnes intentions.

Auteur

Par NIKABOU

news

Il n'y a pas encore de commentaires.
Votre message est requis.
Markdown cheatsheet.

Tu pourrais aussi êtes interessé