2022-10-07 08:30:54

Un « Marrakech de la Paix » pour lutter contre le terrorisme et l’extrémisme violent au Togo

Dans sa série d’actions de sensibilisation et de lutte contre l’extrémisme violent au Togo, le Centre de Documentation et de Formation sur les Droits de l’Homme (CDFDH) a organisé ce 12 août 2022 à l’hôtel ONOMO à Lomé, un spectacle artistique et culturel. Dénommé « Marrakech de la Paix » et réalisé grâce à l’appui de IDOVE et de la GIZ, ce spectacle promeut la cohésion sociale et le vivre ensemble. Il s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre du projet « Nokadaka » qui signifie « union des personnes » en langue kotokoli.


Un « Marrakech de la Paix » pour lutter contre le terrorisme et l’extrémisme violent au Togo

Des artistes musiciens, slameurs et orateurs de l’initiative « Je plaide » se sont prononcés sur la situation sécuritaire du pays à travers plusieurs prestations artistiques et culturelles à l’hôtel Onomo. Il s’agit entre autres du Roi Bokon, Elias ATAYI, Edmond le Prince Parolier, Promis et Grace. Ce spectacle de chants, de slam et de plaidoyer est une sensibilisation sur la lutte contre l’extrémisme violent et la menace du terrorisme au Togo. Il faut rappeler que le pays fait face depuis un certain temps, à la menace terroriste dans sa partie septentrionale limitrophe avec le Burkina-Faso.

Ce « Marrakech de la paix » a permis donc de renforcer les liens de solidarité entre les populations et les forces de défense et de sécurité. Il a été également une tribune d’identification de piste de collaboration pour une lutte plus efficace contre les incursions terroristes au Togo.

Auteur

Par Aboza DADJA

Il n'y a pas encore de commentaires.
Votre message est requis.
Markdown cheatsheet.

Tu pourrais aussi êtes interessé