2022-05-17 23:37:35

Togo/Protection des données personnelles : Le CDFDH et des acteurs en discutent autour d'une table ronde

« Le Togo face au défi de la protection des données personnelles : état des lieux et enjeux », le thème a fait objet d’une table ronde multi acteurs tenu ce 25 mai à Lomé.


Togo/Protection des données personnelles : Le CDFDH et des acteurs en discutent autour d'une table ronde
396 vues

L’initiative est du Centre de Documentation et de Formation sur les Droits de l’Homme (CDFDH) avec l’appui de l’Association des Utilisateurs de TIC (ASUTIC) basée à Dakar. La rencontre vise à créer entre la société civile et les institutions Etatiques,  un cadre d’échange sur les enjeux liés au développement avec l’obligation de protéger les données personnelles au Togo.

« La protection des données fait partie intégrante des droits de l’homme. Conformément à notre mandat, nous avons jugé utile de sensibiliser les citoyens sur cette problématique de la protection des données personnelles. Car nous pensons » a déclaré Godwin ETSE, directeur exécutif du CDFDH.

Il était essentiellement question au cours de ce rendez-vous du  donné et du recevoir, de faire l’état des lieux des enjeux et défis liés à la protection des données personnelles au Togo ; de suggérer au regard des enjeux et défis, des pistes d’actions pertinentes portant feuille de route  pour une effectivité de la protection des données personnelles au Togo.

Si pour M. ETSE, le gouvernement a fait des efforts pour que le Togo se dote d’une loi qui protège les données à caractère personnelles, la maitrise du contenu de cette loi demeure le grand défi auquel fait face les citoyens.

« C’est l’occasion pour nous de soulever le problème d’opérationnalisation de l’Instance de protection des données à caractère personnel (IPDCP), institution mise en place par nos autorités pour protéger les citoyens des menaces. Des efforts restent encore à faire pour que le Togo puisse ratifier au niveau régional la convention de Malabo, qui est le texte par références en matière de protection des données » a ajouté le directeur du CDFDH.

Quant à Sylvio Combey COMBETEY, communicateur au cours de cette rencontre, le problème va au de la responsabilité des autorités. Pour lui, les citoyens doivent prendre conscience de l’utilisation qu’ils font de leurs données et celles de leurs prochains sur l’internet, surtout sur les réseaux sociaux.

La rencontre a réuni un certain nombre d’acteurs sociopolitique dont ceux de la société civile, des partis politiques, des représentants des institutions étatiques mais aussi les journalistes, les web activistes et les influenceurs.

L’activité, faut-il le rappeler rentre dans le cadre du projet « Chaque donnée compte, projet de sensibilisation et de plaidoyer pour le renforcement de la protection des données personnelles au Togo », lancé depuis Mars 2021.

Auteur

Par La Rédaction

Il n'y a pas encore de commentaires.
Votre message est requis.
Markdown cheatsheet.

Tu pourrais aussi êtes interessé