2022-05-17 23:07:39

Me ATTOH-MESSAN : Il faut que les avocats se rappellent des victimes d’abus et de violations des droits de l’Homme

« Il faut que les avocats se rappellent des victimes d’abus et de violations des droits de l’Homme ». C’est l’essentiel du message d’appel lancé par Me Sylvain ATTOH-MESSAN à ses pairs à l’ouverture de l’atelier de formation organisé à l’endroit des avocats et des acteurs des OSC sur les mécanismes régionaux et internationaux de protection des droits de l’homme.


Me ATTOH-MESSAN : Il faut que les avocats se rappellent des victimes d’abus et de violations des droits de l’Homme
322 vues

« Une société sans avocat est une société sans conscience. Ces derniers sont la conscience juridique de la société. Ils sont les porteurs des libertés individuelles et collectives. Et ils doivent en être les garants quotidiennement » a lancé l’avocat dans son allocution d’ouverture.

Déplorant une évolution négative dans la corporation au point que les défenseurs des droits de l’homme sont devenus plus praticiens que les avocats, le président du Panel Watch invite ses pairs à toujours se rappeler de leur première mission, celle de la défense des droits.

« Il est nécessaire que les avocats comprennent qu’il ne faut pas seulement se concentrer sur les affaires. Il faut aussi se rappeler des victimes d’abus et de violations des droits de l’homme. Il faut, au besoin, que quelqu’un puisse engager des procédures pour rappeler l’Etat à ses obligations. C’est à travers la défense des droits de l’Homme que l’avocat sera plus utile pour la société » a-t-il conclu.

Auteur

Par La Rédaction

Il n'y a pas encore de commentaires.
Votre message est requis.
Markdown cheatsheet.

Tu pourrais aussi êtes interessé