2022-05-17 23:00:49

Le numérique au service de la lutte contre les violences basées sur le genre

L’année 2020 a connu une augmentation des violences basées sur le genre de part et d’autres dans le monde. Pour cause, le confinement dû à la pandémie au coronavirus, a défini de nouvelles bases de travail tournées vers le travail à distance, depuis les domiciles.


Le numérique au service de la lutte contre les violences basées sur le genre
269 vues

Cette situation a contraint des couples à une cohabitation permanente qui a eu des conséquences sur les couples dont les violences basées sur le genre.

Xonam et Akofa, deux outils numériques mis en place par deux organisations de défense des droits de l’Homme, à savoir, le Centre de Documentation et de Formation sur les Droits de l’Homme (CDFDH) et le Groupe d’Action et de Réflexion Femme Démocratie et Développement (GF2D) ont été utiles dans ces moments pour aider ces femmes à signaler et dénoncer les abus dont elles sont victimes.

« Cette violence est due à la présence quasi permanente des conjoints dans leur ménage conduisant ainsi donc à des frustrations créées par des problèmes financiers, le stress causé par la nouvelle et inhabituelle cohabitation, à des disputes répétitives du fait des fréquentes  interactions et  à des incompatibilités d’humeurs » explique Inès ADZIMAWO, assistante programme sur l’application Xonam.

En effet, durant cette période de confinement, il y a eu une hausse de signalisation  des cas de violence à l’égard des filles et des femmes.

Même si certaines femmes arrivent facilement à signaler les cas de violences, beaucoup d’entre elles ont du mal à aller jusqu’au bout de la procédure. Craignant pour leurs sécurités, elles affichent une réticence dans les démarches pour poursuivre leurs bourreaux.

Ce qui constitue un autre problème auquel doit faire face les organisations de défense des droits de l’Homme.

Auteur

Par La Rédaction

Il n'y a pas encore de commentaires.
Votre message est requis.
Markdown cheatsheet.

Tu pourrais aussi êtes interessé