2022-10-07 08:35:40

CEDEAO/Commerce transfrontalier : Les jeunes et femmes leaders proposent des solutions pour l’effectivité des droits

Ils sont une vingtaine de jeunes et femmes leaders à donner leurs points de vue et proposer des pistes d’actions de sensibilisation et plaidoyer sur les enjeux actuels auxquels fait face le commerce transfrontalier dans l’espace CEDEAO. Ceci dans le cadre d’une rencontre de haut niveau tenue ce 25 mars 2022 à Lomé.


CEDEAO/Commerce transfrontalier : Les jeunes et femmes leaders proposent des solutions pour l’effectivité des droits

Organisée par l’association Alternative Leadership Group (ALG), la rencontre a pour objectif de créer un cadre d’échanges sur l'inclusivité, la promotion et la protection des petits commerçants transfrontaliers par le respect de l'État de droit. Il s’inscrit dans le cadre du projet « Promotion du petit commerce transfrontalier, de l'Etat de droit et de l'utilisation de la technologie en Afrique de l'Ouest » mis en œuvre dans six pays de l'Afrique de l'Ouest.

« ALG travaille sur les questions de leadership, de citoyenneté et de la gouvernance. Nous positionner en tant que jeunes de la société civile sur ces défis dans le commerce transfrontalier, nous donne l’opportunité de nous prononcer sur le sujet et d’accompagner l’Etat » explique Manuella FOLLY-GA, secrétaire de l’association ALG.

Des défis comme les violences, viols, vols, les raquettes, la non prise en compte des documents administratifs etc…les femmes commerçantes en subissent tout au long de leur traversé des frontières dans le cadre de leurs activités.

 « Il faut que les règlementations au niveau des frontières soient claires pour tous. Le passager doit avoir en sa connaissance les papiers administratifs qu’il doit avoir à sa disposition, les conditions à respecter ainsi que les taxes à payer. Il faut également une sensibilisation des différents acteurs et une vulgarisation des lois qui régissent le commerce transfrontalier » précise Dédé Akpédjé MESSAN, opérateur économique et conseillère municipale à la mairie du Golfe 6

Les débats ont tournés autour des perspectives, pistes d’actions de sensibilisation et plaidoyer à mener par les jeunes et les femmes leaders pour l’effectivité des droits des citoyens dans le cadre du petit commerce transfrontalier.

Pour  mémoire, le projet est porté par la Fondation Perfector Of Sentiments (POS Fondation) basée au Ghana et mis en œuvre avec l’appui financier de la Coopération Allemande à travers la GIZ.

Auteur

Par La Rédaction

Il n'y a pas encore de commentaires.
Votre message est requis.
Markdown cheatsheet.

Tu pourrais aussi êtes interessé